Immobilier

Zoom sur l’investissement locatif

Vous aimeriez procéder à l’achat d’une maison à Chartres pour la louer ensuite ? Vous avez raison, l’investissement locatif possède de nombreux avantages, surtout si vous investissez dans une zone B1 (comme à Chartres). Vous êtes un peu perdu et aimeriez en savoir plus ? Vous êtes au bon endroit.

Pourquoi investir dans le locatif ?

for-rent

Investir dans l’immobilier locatif est une des clefs de l’indépendance financière : grâce à votre investissement, vous augmentez votre capital tout en percevant des loyers qui vous permettent d’améliorer votre situation financière.

L’investissement locatif joue de plus sur plusieurs tableaux, ce qui le rend attractif : les lois gouvernementales comme la loi Pinel sont une réussite, les taux d’intérêts sont bas, les prix des logements ont baissé… surtout, l’investissement locatif permet de lutter contre la crise du logement au augmentant le réservoir de biens disponibles à la location.

En parlant de lois gouvernementales, le secteur immobilier possède effectivement plusieurs niches fiscales qui vous permettent d’investir dans ce type de logement tout en obtenant des réductions d’impôts.  C’est ainsi le cas de loi Pinel, qui vous permet de déduire une partie du prix du logement directement de vos impôts : 12% si vous louez 6 ans, 18% si vous louez 9 ans et 21% si vous louez 12 ans. L’avantage se calcule sur un plafond maximum de 300 000 euros.

Deuxième niche fiscale : la résidence de services neuve. Avec ce type d’investissement, vous vous placez sous le statut LMNP (du loueur en meublé non professionnel), dont l’avantage est que vous déduisez de vos recettes locatives les charges tout en pratiquant des amortissements, c’est-à-dire que vous déduisez des loyers une partie du prix du logement. Vos revenus locatifs sont ainsi ramenés à 0 sur le plan fiscal et ne sont pas imposables pendant au moins une vingtaine d’années.

Vous avez également la possibilité, parmi d’autres, d’investir avec le dispositif « Borloo ancien », qui permet d’optimiser votre fiscalité locative. Pour cela, vous devez louer vide sous le régime fiscal des revenus fonciers. Lorsque que vous déclarerez vos loyers au fisc, vous bénéficierez d’un abattement variant entre 30% à 70% des loyers. Par exemple, sur 10 000 euros de loyers annuels, vous ne serez imposable que sur 7 000 euros au maximum et 3 000 au minimum.

Enfin, dans certaines villes comme la capitale, les investissements de quelque nature que ce soit sont toujours sûrs : si vous décidez de mettre votre appartement en vente sur Paris après plusieurs années de location, votre logement aura pris de la valeur.

Conseils pour investir dans le locatif

tirelire

Tout d’abord, débarrassez-vous du mythe qui dit que les gros investissements sont trop risqués et qu’il faut démarrer petit : l’expérience de nombreux professionnels et particuliers montre qu’il est parfois plus facile d’emprunter beaucoup que peu.

Il vous faut surtout rechercher la rentabilité immédiate et acheter au meilleur prix : vous vous prémunissez ainsi contre plusieurs aléas, comme le fait de devoir revendre votre bien si vous n’avez plus les moyens de l’entretenir.

Pour choisir le bon logement ou immeuble, suivez ces quelques conseils :

  • Définissez votre cible
  • Faites des recherches
  • Visitez beaucoup mais faites peu de propositions
  • Achetez à côté de chez vous

Calculez de plus la rentabilité de votre investissement, en dessous de 6% net après impôts, cela ne vaut pas forcément le coup et il votre investissement est discutable. Vous n’aurez ainsi aucune mauvaise surprise avec votre investissement.

Enfin, comme un investissement locatif est dépendant du zonage Pinel, faites-y attention. Laissez de côtés les zones C et B2 pour préférer les zones A et B1, qui regroupent les opportunités les plus intéressantes : les villes dans ces zones sont très dynamiques et bénéficient d’une croissance constante. Ainsi, l’achat d’une maison à Amiens (zone B1) pour la louer est donc plus rentable qu’à Aurillac (zone C), par exemple.

Enregistrer

Articles précédents

Ouvrir une franchise : est-ce rentable ?

Article suivant

3 raisons de placer son argent dans l’immobilier

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *