Produits financiers

Quel est le meilleur placement pour la retraite ?

Le moment du départ à la retraite est souvent redouté pour la perte des revenus qu’il engendre. Au top des formules d’épargne, l’assurance-vie est plébiscitée pour la souplesse des versements. Mais d’autres placements, comme le plan d’épargne retraite, se révèlent tout aussi avantageux. Tour d’horizon des meilleurs placements pour la retraite.

L’incertitude des parcours professionnels

Prévenir le passage de la vie active à celle de la retraite est certes moins douloureux pour les catégories aisées. Les hauts salaires sont plus enclins à placer judicieusement leurs revenus le plus tôt possible. Mais, pour les petits salaires, épargner est devenu problématique. Les parcours professionnels sont devenus chaotiques.

Une incertitude récemment renforcée par les dispositions gouvernementales liées au Covid-19. Et si en principe tous les placements sont universellement accessibles, la réalité oblige chacun à canaliser ses choix.

Les revenus irréguliers optent pour l’épargne retraite

personne qui tient un portefeuille dans sa main

En France, l’État multiplie les dispositifs avantageux dans l’investissement immobilier locatif. Une option certes séduisante, aussi bien en termes de régularité de revenus que de constitution de biens patrimoniaux transmissibles aux proches.

Mais pour les revenus irréguliers, cette solution peut s’avérer hasardeuse durant la période d’investissement. De fait, bon nombre de particuliers se tournent vers l’épargne retraite. Organisée dans un cadre collectif ou individuel, elle est souvent accompagnée de mesures fiscales et successorales intéressantes. Une popularité qui recouvre néanmoins des mécanismes très différents.

L’assurance-vie : entre souplesse des versements et rachat possible

À côté des contrats de retraite complémentaire types, l’assurance-vie est généralement plébiscitée. Pourquoi ? Pour la souplesse des versements qu’elle propose. Les épargnants les plus aisés la conçoivent même comme un outil de transmission patrimoniale. En réalité, cette solution recense des formules très diverses en fonction notamment des choix de versements, libres ou programmés.

En outre, à l’inverse des contrats de retraite complémentaire, l’assurance-vie comporte souvent une valeur de rachat. Le capital investi peut être récupéré à tout moment, même avant l’échéance de la retraite en cas de coup dur.

Le PER individuel : une épargne adaptable à tous les profils

Autre option, facultative et ouverte à tous, le Plan d’épargne retraite individuel ! Le PER individuel a pour vocation de constituer un complément de retraite supplémentaire sous différentes formes. Cela peut être le versement d’un capital, la rente viagère, ou la combinaison des deux.

Son principal atout est d’accepter tous les types de versements, réguliers et programmés, libres, voire par le moyen du transfert d’autres contrats retraite. Dans certaines limites, il permet de bénéficier d’une économie d’impôt. Il peut donner lieu à un déblocage anticipé à tout moment.

Sans frais d’entrée, le PER individuel peut être souscrit à tout âge. En gestion pilotée ou libre, il est modulable à tout moment. Les jeunes ménages utilisent fréquemment son déblocage anticipé pour financer par exemple l’achat d’un premier logement.

Images : Pexels

Articles précédents

Comment financer une construction de maison ?

Article suivant

Ceci est l'histoire la plus récente.

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *