Actions

Tout savoir sur le plan d’epargne en actions

Pourquoi ouvrir un PEA ?

L’objectif du PEA est de se constituer un portefeuille d’actions en franchise d’impôt

Le principe consiste donc à isoler au sein du patrimoine de l’épargnant une enveloppe financière destinée à l’acquisition d’actions françaises ou d’OPCVM eux-même principalement investis en actions françaises.

L’avantage fiscal est considérable ; en effet, si aucun retrait n’est effectué pendant 5 ans sur le PEA, les produits résultant des placements effectués sont totalement exonérés d’impôts sur le revenu.

Après 8 ans, il est possible d’effectuer des retraits partiels sans entrainer la clôture du PEA.

Afin de se constituer un complément de revenus pour la retraite, l’épargnant peut choisir de se faire reverser son capital sous la forme d’une rente à vie défiscalisée.

Attention par contre, le capital n’est pas garanti, mais généralement les perspectives de gains sont^plus élevés car il s’agit d’un placement en actions à long terme.

Comment fonctionne un PEA ?

Le souscripteur a le choix entre deux catégories de PEA :

Le PEA Bancaire : ouverture d’un compte titres et d’un compte espèces associé.

Le PEA Assurances : Ouverture d’un contrat de capitalisation en unités de compte.

La loi autorise l’ouverture d’un PEA par contribuable (2 pour un couple marié).

Les versements s’effectuent en numéraire.

Avec la loi de finances 2003 le plafond de versements a été porté à 132 000 € par plan.

Il est possible de transférer un PEA d’un établissement financier à un autre mais cela peut entraîner des frais.

Les retraits ne peuvent donc se faire qu’après 8 ans : ils peuvent êtres partiels ou alors totaux (sortie du PEA)

Les versements s’effectuent en numéraire.

Avec la loi de finances 2003 le plafond de versements a été porté à 132 000 € par plan.

Il est possible de transférer un PEA d’un établissement financier à un autre mais cela peut entraîner des frais.

Les retraits ne peuvent donc se faire qu’après 8 ans : ils peuvent êtres partiels ou alors totaux (sortie du PEA)

Articles précédents

Tout savoir sur le complément de retraite

Article suivant

Tout savoir sur la société civile de placement immobilier

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *