Assurance Vie

Transmission de votre épargne avec l’assurance vie

C’est le souscripteur du contrat d’assurance vie qui choisit le bénéficiaire du contrat. Cela n’est pas nécessaire que ce soit quelqu’un de la famille : le souscripteur peut choisir librement son ou ses bénéficiaire(s).

Si plusieurs bénéficiaires sont choisis,

2 cas peuvent se présenter :

Les bénéficiaires se partageront le capital à recevoir en cas de
décès du souscripteur. Dans ce cas il faut bien préciser sur le contrat  la part de capital revenant à chacun . ( Cela peut par exemple s’exprimer en pourcentage)
    Les bénéficiaires sont désignés de manière successive :
Un premier bénéficiaire est désigné, puis en cas de décès de celui-ci, un deuxième est désigné…etc : les capitaux seront versés au deuxième bénéficiaire en cas de décès du premier…

Quelle est la marche à suivre pour désigner le bénéficiaire du contrat ?

Il existe plusieurs formules qui permettent d’identifier le bénéficiaire que vous aurez choisi.

La désignation du bénéficiaire fait partie du contrat d’assurance vie et un cadre est prévu à cet effet.

Vous pouvez désigner votre bénéficiaire :

– En le désignant par son nom

En rédigeant soi-même sa clause bénéficiaire (pour désigner son concubin par exemple)

– En utilisant des formules types telles celles énumérées ci-dessous:

  • “Mes enfants par parts égales”
  • “Mes enfants nés ou à naître”
  • “Mon conjoint ou mon époux(se)
  • “Mon conjoint à défaut mes enfants”

Les assureurs proposent généralement une clause standard qui est : “le conjoint non séparé de corps du souscripteur, à défaut les enfants nés ou à naître du souscripteur, vivants ou représentés par parts égales ,à défaut les héritiers ou ayant droits du souscripteur

Articles précédents

Tout savoir sur la société civile de placement immobilier

Article suivant

Assurance-vie : est ce un bon placement ?

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *